Europe

Voir comme Grille Liste

Articles 1-12 de 38

par page
Définir une direction descendante
Page
  1. Le Maghreb, l'Europe et la France

    "Les rapports que l´Europe du Sud et le Maghreb entretiennent, autour du noyau franco-Algérien, n´ont pas la banalité de relations internationales classiques. La mémoire des liens intenses et intensément conflictuels qui se sont noués pendant des siècles entre les deux rives de la Méditerranée occidentale apporte au jeu des échanges économiques, diplomatiques et humains un supplément passionnel qui défie souvent l´analyse. Pour rendre compte de cette réalité complexe et contrastée des relations entre les sociétés de cette région, on à délibérément choisi de combiner les angles d´approche, et de croiser les regards entre chercheurs du Nord et du Sud. Sans céder au mirage méditerranéen, on à privilégié l´observation de phénomènes peu étudiés comme les frontières culturelles, les espaces "" mixtes "", et les groupes qui les habitent. Malgré les apparences, la construction européenne n´implique pas inévitablement un repli de chaque rive sur elle-même. Au contraire, elle accentue le besoin de connaissance et de reconnaissance réciproques des sociétés en présence. En effet, le Maghreb offre toujours, à la France et à ses voisins méridionaux, le rapport le plus immédiat et le plus étroit au monde arabe. Et, en retour, l´Europe du Sud constitue plus que jamais pour le Maghreb, y compris à travers la dialectique des identités, la principale ouverture sur le monde extérieur."
    15184
    23,20 €
  2. Le statut juridique de l'islam en Europe

    Le processus d'enracinement de l'islam dans les pays européens, marqués par une « laïcité culturelle » et l'émergence de nouvelles générations de musulmans européens réactive le débat sur le statut juridique de l'islam en Europe. Cette publication est le fruit des réflexions menées par des chercheurs, des responsables politiques et des experts des thématiques relatives à l'immigration et au culte musulman en Europe, ainsi que des acteurs culturels et cultuels réunis lors d'un colloque international organisé par le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger à Fès en mars 2009. Les articles publiés ici évoquent les thématiques liées au statut juridique de l'islam dans différents pays européens, la place de ce culte dans les politiques publiques et les principales expériences et type d'organisations des communautés musulmanes dans ces pays.
    127147
    17,00 €
  3. L'Europe n'a plus rien à donner au monde arabe ouvrage en arabe

    Historien et diplomate, Khaled Ziadé est né à Tripoli (Liban-Nord) en 1952. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les sociétés arabes à l'époque ottomane et sur les origines du renouveau culturel au XIXe siècle.
    1259548
    12,00 €
    En rupture de stock
  4. les subalternes peuvent elles parler ?

    Voici, pour la première fois en français dans une traduction rigoureuse, accessible à un large public, un des textes de la critique contemporaine et des études postcoloniales les plus discutés dans le monde depuis vingt-cinq ans. Texte problématique et polémique, il à démontré depuis sa première publication, par le nombre de commentaires, de critiques et de recherches qu´il n´a pas cessé de susciter, une productivité peu commune, qui n´a d´égale peut-être dans son domaine que celle des écrits d´Edward Said et de Homi Bhabha.
    23738
    13,20 €
  5. Indignez vous !

    « 93 ans. La fin n est plus bien loin. Quelle chance de pouvoir en profiter pour rappeler ce qui à servi de socle à mon engagement politique : le programme élaboré il y à soixante-six ans par le Conseil National de la Résistance ! » Quelle chance de pouvoir nous nourrir de l expérience de ce grand résistant, réchappé des camps de Buchenwald et de Dora, co-rédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l homme de 1948, élevé à la dignité d Ambassadeur de France et de Commandeur de la Légion d honneur !Pour Stéphane Hessel, le « motif de base de la Résistance, c était l indignation. » Certes, les raisons de s indigner dans le monde complexe d aujourd hui peuvent paraître moins nettes qu au temps du nazisme. Mais « cherchez et vous trouverez » : l écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, l état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, aux Roms, la course au toujours plus , à la compétition, la dictature des marchés financiers et jusqu aux acquis bradés de la Résistance retraites, Sécurité sociale... Pour être efficace, il faut, comme hier, agir en réseau : Attac, Amnesty, la Fédération internationale des Droits de l homme... en sont la démonstration.Alors, on peut croire Stéphane Hessel, et lui emboîter le pas, lorsqu il appelle à une « insurrection pacifique ».Sylvie Crossman
    19883
    3,00 €
    En rupture de stock
  6. Comment le djihad est arrive en Europe

    19282
    19,30 €
  7. L'islam militant en Europe

    1259715
    10,00 €
    En rupture de stock
  8. Tout vu rien retenu de Macron à Berlusconi

    1260453
    18,00 €
  9. La "société" gréco romaine, une barbarie sophistiquée ?

    L´Occident véhicule le dogme selon lequel la société grecque et romaine, la langue latine et hellénique sont le fondement civilisationnel sur lequel il repose. Pendant vingt-huit siècles (de la fi n du VIIIe siècle avant J.-C. jusqu´à nos jours), la Grèce et Rome restent le sanctuaire de l´Occident.Dès lors, il est le siège immuable de la Civilisation, de la Science, de la Littérature, de la Démocratie, de la République, de la Politique, du Droit, de l´Éthique, de la Sagesse, etc. Naturellement, la philosophie reste le témoin privilégié de la grandeur universelle gréco-romaine éclairant le monde.De ce fait, elle est la pierre angulaire de l´éducation, de la pédagogie, de l´accession aux grandes écoles dans les sociétés occidentales contemporaines.En réalité, l´histoire de la civilisation gréco-romaine exige une toute autre mise en lumière. Cet ouvrage succinct analyse la société gréco-romaine sous un angle que les historiens, les latinistes et les hellénistes ne peuvent (et ne veulent) même pas concevoir. En effet, si dans l´Antiquité, les Grecs et les Romains désignent par le terme barbare (grec barbaros, latin barbarus) l´étranger ou non-civilisé, il s´avère en fait que la société gréco-romaine dite classique représente elle-même un état de barbarie politique et sociale, d´où sont absents la civilisation et le raffinement, en particulier dans les mœurs et les coutumes. Quant à être le berceau de la connaissance, comment l´envisager dés lors que son histoire et sa pensée se développent à l´ombre des mythes et des pratiques occultes.
    125882
    6,00 €
  10. Histoire des croisades

    23878
    15,00 €
    En rupture de stock
Voir comme Grille Liste

Articles 1-12 de 38

par page
Définir une direction descendante
Page

Brands

Sofiadis
Mizane info
Salb
Al bouraq