Maghreb

Voir comme Grille Liste

Articles 1-12 de 103

par page
Définir une direction descendante
Page
  1. Les relations interpersonnelles dans la famille maghrébine

    Les collègues tunisiens, les spécialistes français, les universitaires maghrébins ainsi que les chercheurs du C.E.R.E.S. ont su réunir, à cette occasion, une équipe interdisciplinaire tunisienne et internationale pour traiter des relations interpersonnelles dans la famille maghrébine ».Ce thème qui intéresse l´unité fondamentale de toute société, revêt, au Maghreb et plus spécialement en Tunisie, une importance particulière, étant donné les transformations radicales de l´assise économique, sociale et culturelle des dernières décennies et leurs répercussions certaines sur la structure de la famille dans nos pays.
    16175
    12,37 €
  2. La femme arabe au Maghreb et au machrek, fiction et réalité

    Jamais le problème de la femme dans la société n´a été posé à l´échelle mondiale, avec tant d´acuité et d´importance qu´il ne reste aujourd´hui. Jamais il n´est apparu plus clairement que Les transformations des structures sociales étaient étroitement liées au changement du statut de la femme. Depuis quelques années, se manifeste un intérêt de plus en plus vif pour les problèmes touchant à f émancipation de la femme. « Les historiens des temps modernes se tournent vers la femme, dans sa personnalité tout entière, dans sa liberté conquise qui, finalement à sa manière, par Les préoccupations qu´elle impose, préside aux destinées du monde. La femme, dans l´ensemble du monde arabe, n´a pas échappé à ce processus d´émancipation. Ce n´est pas la femme arabe dans la société et révolution de sa situation qui est uniquement le but de notre recherche, mais l´image que s´en font les romanciers contemporains du Machrek et du Maghreb en fonction de leur histoire, de leur vision, de leur sensibilité, de leur phantasme et de leur expérience personnelle. Comment ont-ils représenté la femme dans leurs écrits? Suivant leur représentation, la société tout entière prendra tel ou tel visage. Là, réside notre premier centre d´intérêt. Existe-t-il des ressemblances, entre les images de la femme, brossées par les écrivains du Machrek et du Maghreb? Notre deuxième centre d´intérêt consiste à dégager un concept d´unité entre les deux littératures romanesques au-delà de leurs différences (langue, périodisation, spécificité). Il nous paraît intéressant à plus d´un titre, de voir aussi si ces différents schémas présentés au Maghreb et au Machrek reflètent la réalité de la femme
    15915
    18,26 €
    En rupture de stock
  3. Enfance au quotidien

    Quelle est la situation actuelle de l´enfant au Maroc? L´enfant semble être la personne la plus «mise en scène» pour des objectifs multiples, religieux, politiques, culturels, sociaux, etc. les adultes parlent en son nom, le prennent comme référence en abordant des problèmes de grande envergure. Occulté dans sa personne et utilisé à des fins qu´il ignore, l´enfant participe ainsi, d´une manière déviée, à la construction de la société et à l´élaboration de ses projets futurs. L´auteur est maitre de conférences à la Faculté des Sciences de l´Education à Rabat.
    16210
    11,16 €
  4. Les migrants et leurs droits au Maghreb

    Parler des droits des migrants revient tout simplement à parler du besoin de protéger ces migrants, c´est à dire et de leur garantir un certain nombre de droits. La réticence de plusieurs Etats à ratifier la Convention sur la protection de tous les travailleurs migrants et les membres de leur famille (notamment les pays d´Europe qui accueillent la plus grande partie des travailleurs maghrébins) revient tout simplement, à refuser cette protection, ce qui constitue un déni de droit.Aujourd´hui plus que jamais, il y à un grand besoin d´une mobilisation internationale pour une gestion internationale de la question de la migration. Cette gestion pourrait constituer dans les années à venir un grand défi pour toute la communauté internationale étant donné que la migration constitue actuellement un grand enjeu pour tous les pays. Elle nécessite par conséquent une véritable coopération internationale. La mise en place de la Commission mondiale sur les migrations internationales en janvier 2004 constitue un grand événement international. Cette Commission sera, sans doute, en mesure d´adopter et de promouvoir les normes internationales spécifiques aux droits des migrants et d´aider à développer de meilleurs politiques de gestion des migrations et de protection de tous les migrants. « Je suis persuadé qu´elle (la Commission) pourra émettre des idées intéressantes et pourra aussi bien bénéficier de l´appui des pays « pourvoyeurs » d´immigrants que des pays d´accueil » à déclaré Monsieur Kofi Annan. Concernant la migration en Europe, le Secrétaire Général de l´ONU à fait remarquer que « les migrants ont besoin de l´Europe et que l´Europe à besoin des migrants »
    127174
    18,00 €
  5. Initiatives féminines (Approches)

    Anissa Benzakour Chami: Femmes et dynamiques innovantes dans la société marocaineZakia Salim: L´entreprise féminine à Fès, une traditionMohamed Khachani: L´entreprenariat féminin au Maroc - Des repèresAïcha Belarbi: La quête et la conquête d´un espace de vie. Contraintes et opportunités pour les femmes migrantesChemseddoha Boraki: Les contrebandièresRajaa Nadifi: Quand les femmes entreprennent d´écrire… sur les femmesRajae Berrada Fathi: L´initiative romanesque féminine entre la fiction et l´affranchissementZoha Mezgueldi: L´écriture comme construction d´une nouvelle image de soi - La littérature féminine de l´immigration maghrébineNaïma Chikhaoui: Un droit de regard sur les femmes prisonnièresETUDES EN LANGUE ARABE:Saadia Benmamoud: Initiatives féminines dans l´histoire du Maroc. Le cas d´élever des édificesAsmaa Benadada: Quelques aspects d´initiatives féminines à travers la participation d´une femme à la résistanceRachida Benmessaoud: L´écriture féminine. à la recherche d´un cadre conceptuelKhadija Amiti: La presse féminine et l´institutionnalisation d´un nouveau discours sur la femme
    16111
    15,46 €
  6. Les sindbads marocains

    "Ce n´est pas vrai que les jeunes marocains ne rêvent que d´émigrer. Leur touchante démonstration de patriotisme le 9 février 2004, lorsqu´ils ont déferlé par millions dans les rues brandissant le drapeau marocain qu´ils caressaient avec amour, en chantant le triomphe de l´équipe nationale de football, vice-championne de la CAN 2004, à été interprétée par beaucoup comme un cri désespéré pour que les adultes leur fassent confiance. Et c´est précisément la réussite miraculeuse des jeunes, lorsque leurs aînés leur font confiance, que je décris dans ce livre, qui est le fruit de 5 ans de recherche sur l´initiative civique dans le Sud du Maroc. La parabole et les cyber-cafés mettent fin à l´isolement des jeunes dans les régions périphériques des montagnes et des déserts du Sud les moins équipées et démocratisent l´accès au savoir et facilitent surtout la communication avec les étrangers, jusque-là monopole des enfants de riches qui transitent par les écoles élitistes des Missions culturelles étrangères. Ce livre, dont les héros sont des gens modestes qui n´attirent guère l´attention des médias obsédés par les terroristes, décrit la métamorphose des jeunes du Haut Atlas et du désert en Sindbads virtuels, qui naviguent et communiquent grâce à l´internet. Ils ne pensent plus qu´à protéger les gazelles et les oiseaux menacés d´extinction et à arrêter la dégradation des sites préhistoriques. Ce livre fait suite à mon enquête sur les ""Ait-débrouille : ONG du Haut Atlas"" et démontre que le Maroc, qui n´a pas de pétrole, à eu l´intelligence de miser sur le cerveau humain en jouant la combinaison gagnante: initiative civique + libéralisation des télécommunications. Fatema Mernissi "
    MAR142
    19,00 €
  7. Le judaïsme maghrébin

    Les textes présentés dans ce recueil sont des conférences prononcées par l´auteur aux séances de l´académie du royaume du Maroc ou rédigés spécialement pour la revue Académia.Ils représentent une quête de lieux de dialogue, de rencontres et de convergences entre cultures et civilisations. Ils sont dédiés à cet ensemble qui embrasse l´Andalousie et le Maghreb, essentiellement, que nous appelons l´occident musulman, et à d´autres espaces du Proche et du Moyen Orient, où se sont élaborées et développées une conscience et une mémoire au plan de l´histoire, au plan de la culture et des apports multiples des sociétés arabes, judéo-arabes, berbères et castillanes, à une production scientifique et littéraire dont l´importance est considérable à des titres divers.En témoignent ces hauts lieux de sagesse évoqués ou minutieusement décrits dans ce recueil. Le passé nous délivre ainsi un message que nous nous devons d´interroger et de retenir et qui doit nous servir de repère, voire de leçon pour édifier le présent et envisager l´avenir.Professeur émérite de l´Université de Paris-VIII, où il à dirigé le Département de langue hébraïque et de civilisation juive.Quatre prix internationaux ont récompensé quelques-uns de ces travaux dont le Prix Grand Atlas de la création (1999) et le Prix du Maroc (2001) pour la version arabe de Juifs d´Andalousie et du Maghreb, paru aux éditions Marsam, traduction de Mohamed Chahlan. Il est membre de l´Académie du Royaume du Maroc et Fellow of the Instituts for Advanced studies (Université Hébraïque de Jérusalem).
    MAR121
    12,00 €
    En rupture de stock
  8. Le don et l'anti économique dans la société arabo musulmane

    "Selon un auteur ancien, ""La générosité est la base de toutes les vertus"". On pourrait ajouter qu´elle est la base de toute littérature - c´est du moins l´impression qui se dégage de la lecture de l´essai bien documente et agréable à lire que Naima Benabdelali à consacre à l´économie du don dans La société arabe. La période étudiée correspond à ce qu´on appelle l´age d´or de la culture arabe. Dans La Bagdad florissante des Abbassides, se côtoient des Califes, des Vizirs, des poètes, des logographes, des commerçants, des hommes d´armes et des gueux. Tous, à des derges divers, se soumettent à La logique du don. "
    126221
    15,00 €
  9. Deuil impossible

    "Notre propos est de susciter une prise de conscience des problèmes posés par la mort dans l´institution hospitalière en Tunisie et au Maghreb. Le débat sur la mort à l´hôpital - traversé par de multiples tensions - dépasse le cadre des antagonismes entre la tradition et le modernisme, le politique et la technique, l´individu et la société. La toile de fond est le sentiment de malaise partagé par l´ensemble de nos interlocuteurs: échec pour les praticiens à articuler une idéologie, malaise des soignants en raison d´un partage des taches qui s´impose à eux, embarras enfin de la famille, orpheline d´une technologie qui montre ses limites, frustrée de la ""wacciya"", n´arrivant pas à assumer les responsabilités spirituelles du deuil. Lilia LABIDI Est maître de conférence en psychologie clinique et anthropologue. Elle est notamment l´auteur de ""Çabra Hachma, sexualité et tradition"", Dar Ennawras (Prix de la Foire Internationale de Tunis 1989), ""Qabla, médecin des femmes, U.P.P.S, ""Les origines des mouvements féministes en Tunisie"" et avec A. Zghal ""Génération des années 30, La Mémoire vivante des sujets de l´histoire"" CERES. Taoufik NACEF Est Professeur à la Faculté de Médecine de Tunis, chef de service hospitalier. Ses. travaux portent sur les aspects cliniques et épidémiologiques des maladies respiratoires et particulièrement de l´asthme. (Prix Dexo d´allergie 1970) ainsi que sur l´organisation et l´économie des systèmes de santé."
    16119
    6,59 €
  10. L'information au Maghreb

    Les auteurs du présent ouvrage s´interrogent, sans complaisance et avec la rigueur scientifique qui sied, sur l´état des mass-médias dans les pays du Maghreb. Convaincus qu´à partir de deux césures hautement symboliques (le 7 novembre 1987 en Tunisie, les événements d´octobre 1988 en Algérie) l´évolution du Maghreb ne peut que passer dorénavant à la vitesse supérieure, les spécialistes maghrébins et étrangers ici réunis ne cachent pas leur inquiétude devant la somnolence structurelle, qui continue à caractériser la presse écrite et l´audiovisuel des pays maghrébins. Tout en reconnaissant au défi posé la juste mesure des poids historiques, politiques et régionaux, les auteurs s´accordent sur la nature du seul remède susceptible de propulser les mass-médias maghrébins à un niveau de qualité comparable à celui des grandes institutions médiatiques internationales: autonomie matérielle et de décision, honnêteté intellectuelle, liberté d´expression et d´investigation. La crédibilité médiatique est à ce prix.
    15051
    16,19 €
  11. Mémoire de l'oubli

    Les expériences que j´ai vécues, durant les années 1980-1988, au sein du mouvement autonome des femmes en Tunisie ainsi que les réflexions que j´ai pu me faire à ce propos m´ont apporté la conviction qu´il existe deux genres de discours sur la condition des femmes, deux types de démarches pour approcher les modalités de leur libération : un discours «recevable» et un discours «irrecevable». Le premier s´élabore dans un champ discursif et une perspective contrôlable par les instances du pouvoir de l´idéologie patriarcale: il se situe dans le créneau de ce qu´une société historique peut admettre, digérer et incorporer dans ses cadres d´analyse sans remettre fondamentalement en cause les présupposés fondamentaux sur lesquels s´est bâti le Patriarcat , par là même, sans remettre fondamentalement en cause son existence. Mais, lorsque le discours n´est pas - ou n´est plus - contrôlable par les instances du pouvoir idéologique qui régit les rapports hommes-femmes dans la société, il devient «irrecevable».
    15992
    12,37 €
  12. Du mouton à l'olivier

    Au mois d´Août 1991, une manifestation sportive fut organisée à El Hencha (important village situé à 40 km au Nord de Sfax) avec l´aide des autorités locales. Elle visait à divertir les jeunes en manque de loisirs et d´activités culturelles. En fait, il s´agissait d´une compétition de football organisée entre des équipes déjà existantes ou des équipes improvisées, formées en vue de la compétition. En plus de l´équipe officielle d´El Hencha qui s´était divisée momentanément en trois sous-groupes A, B, C, onze équipes furent constituées à la hate pour participer aux festivités. Pour neuf d´entre elles, la base de leur composition était fondamentalement tribale. Leurs membres étaient des lycéens, des étudiants, des ouvriers et parfois même des salariés résidant ailleurs et dont le seul lien avec la région était la famille qui continuait à y résider. La seule équipe dont le principe de formation n´était pas tribal représentait une usine locale de fabrication de carton, et ses membres étaient tous des ouvriers.
    15227
    14,38 €
    En rupture de stock
Voir comme Grille Liste

Articles 1-12 de 103

par page
Définir une direction descendante
Page

Brands

Sofiadis
Mizane info
Salb
Al bouraq