Maroc

Voir comme Grille Liste

Articles 1-12 de 81

par page
Définir une direction descendante
Page
  1. Le parlement marocain et les finances de l’état

    15269
    13,18 €
  2. Relations entre les royaumes de Marrakech et Fès

    L´histoire élargissant son domaine, ne se satisfait plus des documents officiels et des archives publiques. Elle s´alimente de plus en plus des souvenirs, des archives privées, des mémoires. Elle réinterprète les ouvrages anciens, oubliés ou inconnus. La collection Mémoire du Maroc entend répondre à cette exigence, tant pour le grand public curieux que pour le spécialiste. Exhumant des textes anciens, offrant une traduction française d´ouvrages jamais traduits, rééditant des livres devenus introuvables, mettant à jour des documents inédits, elle donne à l´Histoire du Maroc une nouvelle dimension et contribue à la connaissance vivante d´un passé trop méconnu. «L´archéologie de la connaissance du Maroc repose sur quelques maîtres ouvrages à partir desquels, par glose, reprises, corrections et ajouts, s´est peu à peu formé le lot de connaissances scientifiques sur lequel s´appuient continûment les recherches. Ainsi en est-il de ce qu´on peut appeler les grands classiques de l´historiographie : Léon l´Africain et Marmol, Mouette et Pellow, Chénier. Des auteurs moins connus appartiennent à ce panthéon. L´obstacle de la langue, le plus sou¬vent, ou les aléas de la renommée les ont laissés néanmoins dans la pénombre. Parmi ces semi-oubliés, Host est des plus grands comme il fut un des plus importants. Au vrai, la publication en français de son Histoire de l´Empereur 5idi Mohamed Ben Abdallah l´a fait récemment sortir du purgatoire. L´édition de son livre fondamental permet aujourd´hui, grace à la traduction de Frédéric Damgaard et Pierre Gailhanou, de juger de son juste mérite, de réévaluer pleinement son apport à cette longue chaîne de savoirs qui révélaient le Maroc à l´Europe, et désormais à lui-même.»
    15558
    35,50 €
  3. Répertoire de la législation Marocaine

    Le renforcement de l´État de droit, objectif permanent de Sa Majesté Le Roi, que Dieu l´assiste, implique que la loi, dans son acceptation la plus générale, soit connue de tous et non seulement de ceux qui font profession de l´enseigner ou de l´appliquer.Quant à l´adage, fort pertinent, selon lequel nul n´est censé ignorer la loi, on admettra qu´il ne peut être mis en œuvre honnêtement que si cette loi est effectivement connue de tous ou, pour le moins, peut être accessible à tous.Par, ailleurs, le Maroc connaît de nos jours une évolution constante et souvent décisive dans de nombreux domaines qui intéressent la vie des individus et des groupes. La loi suscite parfois cette évolution, parfois l´accompagne. En tout état de cause, l´appareil législatif et réglementaire s´enrichit quotidiennement de nouveautés dont la connaissance est nécessaire.Aussi faut-il saluer la nouvelle édition de l´ouvrage de Maître Fadéla SEBTI, Répertoire de la Législation Marocaine et féliciter l´auteur pour la persévérance, qualité combien précieuse de nos jours, avec laquelle elle à su mener à bien un travail dont les spécialistes connaissent le caractère fastidieux.Les lecteurs qui ont déjà eu le plaisir d´utiliser les éditions précédentes de l´ouvrage retrouveront les qualités de clarté, de précision et de simplicité dans l´utilisation, qui leur auront permis de mener à bien des recherches dans des délais très brefs.
    15222
    32,46 €
  4. Corsaires de salé

    "Publié pour la première fois en 1948, le livre du Commandant Coindreau reste l´une des meilleures synthèses sur l´histoire de la course marocaine et plus particulièrement sur celle des corsaires de Rabat-Salé, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle fournit des renseignements extrêmement précis ¬puisés pour l´essentiel dans les archives européennes - sur les opérations menées, les moyens mis en œuvre et les conséquences économiques de la course salétine. Mais elle peut aussi se lire comme un fabuleux roman d´aventures, celui de ces ""raïs"" intrépides qui pendant un siècle et demi ont tenu la dragée hauteaux escadres chrétiennes chargées de mettre fin à leurs exactions. "
    127167
    17,00 €
    En rupture de stock
  5. Préhistoire du Maroc

    Né en 1946 à Casablanca, Alain Rodrigue sest intéressé à la recherche préhistorique dans des régions vierges en archéologie, notamment le Haouz, le Haut Atlas, le Sud marocain, qui lui ont révélé de nombreuses découvertes de sites rupestres et d&#En effet, ce petit ouvrage, comme le souligne son auteur, à la prétention de combler en partie un vide qui est réel : pour être perpétuellement immergé dans la science préhistorique, du fait quon ignore pratiquement le passé lointain du Maroc, car tous les pays du monde ont une histoire qui plonge dans des centaines de milliers dannées dans le passé de lhumanité.Par ailleurs, le cru de cet intéressant ouvrage sadresse à un public qui, aussi cultivé quil puisse être, nest pas nécessairement familiarisé avec le jargon des préhistoriens. Mais quil suffise de savoir, selon Alain Rodrigue, quau Maroc, comme partout ailleurs dans le monde, la préhistoire à connu plusieurs époques : le paléolithique, divisé en Inférieur (ou ancien), Moyen et Supérieur (ou récent), puis le Néolithique.Par conséquent, le lecteur devrait se familiariser, au fur et à mesure de sa lecture, avec un minimum de vocabulaire dont on trouve la signification dans le lexique et ce livre, publié avec le concours du service de coopération et daction culturelle de lambassade de France au Maroc (éditions La Croisée des Chemins).En revanche, lauteur souhaite que ce livre éveille surtout le goût de linterrogation, quil suscite dautres quêtes, quil entraîne dautres lectures et, qui sait, quil donne vie à une nouvelle passion pour la préhistoire.Toutefois, une grande partie est réservée pour lart rupestre qui consiste à graver ou à peindre les parois des grottes ou des rochers.Mais lusage semble faire actuellement une distinction entre art pariétal (en Europe), plutôt consacré à lart des grottes, et art rupestre (au Maghreb et au Sahara), décrivant un art préhistorique de plein air.Pour conclure, cet ouvrage ne prétend pas parcourir dans le détail les milliers de siècles de la préhistoire marocaine, par contre il brosse à grandes lignes les caractéristiques des civilisations passées, des homo-érectus aux cavaliers libyco-berbères.
    126598
    13,50 €
  6. Meknès les années 20

    126587
    15,24 €
  7. Mogador des origines à 1939

    Mogodor, nom célèbre jadis dans les chancelleries européennes et, comme dit Charles de Foucauld, « écrit en grosses lettres sur les cartes maritimes, correspond aujourd´hui à la ville marocaine d´Essaouira, située sur la côte atlantique.Dans les pages de cet ouvrage, solidement documentées, dans un style limpide et parfois non dépourvu d´humour, l´auteur retrace l´histoire du site puis de la ville de Mogador, depuis les temps les plus reculés de la Préhistoire jusqu´aux quatre premières décennies du XXe siècle.Les Gétules Autololes avec le site préhistorique.Les Carthaginois avec l´île de Cerné.Le Royaume maure et l´Empire romain avec les îles Purpuraires.L´Islam avec le « mouillage d´Amogdoul ». Les Portugais avec le Castello Réal.l´Empire Chérifien avec le Port Impérial.Les Temps modernes avec la cité paisible des alizés.L´histoire semble se superposer, à travers les siècles, sur le site de Mogador, en tableaux éphémères, parfois insaisissables, mais toujours fascinants.
    15080
    15,46 €
  8. Le Maroc de l'espoir

    Le Maroc de l´espoir : c´est bien sur celui du Maroc de se joindre au peloton des pays développés mais aussi celui qu´expriment la France et l´Europe que se développe une économie solide au sud de la Méditerranée dans ce pays musulman et francophone. Le bonheur des Marocains serait de donner du travail à une population qui aujourd´hui émigre et ainsi de lui permettre de vive au pays : cela ferait aussi le bonheur des Français qui verraient à la fois se créer de nouveaux marchés et s´alléger partiellement leurs problèmes d´immigration. Si cet espoir se concrétisait, ce serait aussi un exemple à suivre en bien des régions en dessous du trentième parallèle.Le voyageur qui se rend régulièrement au Maroc depuis dix ou quinze ans est frappé par l´ampleur et la rapidité de son évolution économique et sociale, perceptible par l´œil le moins exercé. Maints équipements fleurissent, notamment touristiques comme à Agadir ou sur la Méditerranée, voire à Marrakech où un merveilleux palais des congrès évoque irrésistiblement les Mille et Une Nuits. Partout se construisent des immeubles d´habitation , la qualité apparente du parc automobile en circulation ne diffère guère de celle que l´on observe en Europe , les boutiques proposent tous les produits courants, pour la plupart fabriqués sur place.La relève des élites formées en France est progressivement assurée par des cadres formés sur place : le système éducatif couvre désormais l´essentiel des enseignements supérieurs.
    15100
    28,00 €
  9. Une ambassade Marocaine à la cour de louis xiv 1682

    Après Escale à Tanger (1846) d'Alexandre Dumas père, nous proposons à notre lectorat un autre récit oublié, mettant en lumière le riche passé franco-chérifien : Une ambassade marocaine à la cour de Louis XIV (1682), retrouvé dans le « Mercure galant », vers 1940, par l'un des historiens du Protectorat, Charles Penz. Un regard arabe-musulman original et savoureux sur le Roi-Soleil et la France du Grand Siècle de Brest à Versailles, capté et transmis par lun des plus anciens journaux du monde.
    129282
    8,00 €
  10. Escale à Tanger 1846

    C'est à Tanger, lors d'une brève escale, mais où chaque minute va compter, que l'inventeur des Trois mousquetaires nous convie, au cours d'un voyage circumméditerranéen (1846-1847). Cette halte limitée alimentera généreusement l'imagination de l'écrivain aux trois cents titres, dont son collègue Lamartine dira qu'il à inventé « l'étonnement perpétuel ». Dans la ville-phare du Sultanat chérifien, dans la cité d'Hercule et Antée, de Catherine du Portugal et d'Ibn-Batouta, Dumas saura, grâce à un féroce appétit de découverte, croquer en un tour de main - non sans idées reçues, parfois ... - les sujets bigarrés de l'empereur Abderrahmane 1er (18221859-), leurs fêtes et leurs travaux, les consuls étrangers, la chasse, la pêche, les humeurs du ciel et de la mer. Rarement idylle entre un poète et un port fut à la fois aussi rapide et marquante.
    129279
    9,00 €
  11. Portraits d'hommes politiques au Maroc

    "De Abdelkrim Khattabi à A. Bouabid, dOufkir à D. Basri, en passant par Allal El Fassi, M.H. Ouazzani, M. Bekkai, A. Balafrej, A. Ibrahim, M. Ben Barka, A. R. Guedira, M. Benseddik, M. Aherdan, A. Khatib, A. Osman, M. Bouabid, M. K. Lamrani, A. Yata. M. Medbouh, M. Boucetta, Fqih Basri, A. Youssoufi, My A. Alaoui, My H. Alaoui, O. Benjelloun. T. Bencheikh, F. Oualalou, A. Dlimi, l´auteur croque, dans ce livre, des portraits, des lieux, des situations surgies de sa mémoire. Grâce à la parfaite maîtrise d´un style de récit, de notations à la fois osées et retenues, grâce à une lucidité et une sincérité du ton, aujourd´hui fort rares. Il compose ici un magnifique défilé de têtes politiques. Mais c´est aussi un siècle de notre temps perdu et de notre histoire retrouvée qui se faufile en arrière fond de leurs parcours. Né à Oujda en 1939, cardiologue exerçant depuis 1970 à Fès, le Docteur Belkassem BELOUCHI est aussi écrivain et essayiste. Il prête depuis de nombreuses années une attention particulière aux grandes figures de l´art et de la culture de son pays. Il en rend compte avec un talent admirable, maniant les multiples ressources du langage poétique et analytique. Son présent ouvrage ""Portraits d´hommes politiques du Maroc"" est très illustratif à cet égard. Il réactive un genre oublié et incite à la réflexion sur notre perception du politique dans la cité."
    15098
    16,23 €
    En rupture de stock
  12. Gens du navire ou le xiv siècle (les)

    30 mars 1912 : signature à Fès du traité instaurant le protectorat de la France au Maroc. 14 avril 1912, le naufrage du Titanic dans les eaux froides de l´Atlantique nord. Quelle relation entre ces deux événements, sinon dans la lecture que l´on peut faire de ce texte crépusculaire : le naufrage d´un monde, le vieux Maroc, puissamment évoqué par Ibn al-Mu´aqqit, dans lequel l´auteur narrateur lui-même ne trouve plus sa place et dont l´on ne sait pas encore par quoi il sera remplacé. Ce que nous donne à lire ce texte, C´est tout à la fois la façon dont le Maroc est entré dans l´ère coloniale et comment s´en est préparée la sortie.
    15357
    10,14 €
Voir comme Grille Liste

Articles 1-12 de 81

par page
Définir une direction descendante
Page

Brands

Sofiadis
Mizane info
Salb
Al bouraq