La réprobation de l'avarice et de l'amour de l'argent

Livre VII du tome III, cet ouvrage s'inscrit dans l'œuvre magistrale de l'imam al-Ghazâlî, Revivification des Sciences de la Religion. Faisant suite au livre de La réprobation du monde qui était de caractère plus général, al-Ghazâlî cerne ici un défaut plus précis ; l'avarice et l'amour des biens matériels. Dépeignant subtilement les différences de l'avarice, de la cupidité ou encore de la convoitise, il met à jour les subterfuges qu'emploie l'âme pour toujours obtenir sa part derrière les apparences de la générosité ou de l'altruisme. L'auteur nous invite à un travail d'introspection sincère dans le but de déceler la réalité de l'intérêt motivant nos actes. Très souvent cachée derrière des désirs de reconnaissance, de réputation ou de rétribution, notre intention est rarement pure et désintéressée ; l'auteur pose même la question de savoir si une telle intention est possible ou pas. Il termine en faisant l'éloge de la pauvreté et par l'entremise de traditions et d'histoires, il démontre l'ampleur de la grâce que constituent le contentement du peu et l'indépendance à l'égard des gens.
Livre VII du tome III, cet ouvrage s'inscrit dans l'œuvre magistrale de l'imam al-Ghazâlî, Revivification des Sciences de la Religion. Faisant suite au livre de La réprobation du monde qui était de caractère plus général, al-Ghazâlî cerne ici un défaut plus précis , l'avarice et l'amour des biens matériels. Dépeignant subtilement les différences de l'avarice, de la cupidité ou encore de la convoitise, il met à jour les subterfuges qu'emploie l'âme pour toujours obtenir sa part derrière les apparences de la générosité ou de l'altruisme. L'auteur nous invite à un travail d'introspection sincère dans le but de déceler la réalité de l'intérêt motivant nos actes. Très souvent cachée derrière des désirs de reconnaissance, de réputation ou de rétribution, notre intention est rarement pure et désintéressée , l'auteur pose même la question de savoir si une telle intention est possible ou pas. Il termine en faisant l'éloge de la pauvreté et par l'entremise de traditions et d'histoires, il démontre l'ampleur de la grâce que constituent le contentement du peu et l'indépendance à l'égard des gens.
Caractéristiques
Nb Page 128
Dimensions 14,5 cm x 21,5 cm x cm
Couverture Broché
Date de Parution 1 nov. 2013
Traducteur Boutaleb Hassan
Collection Revivification Des Sciences De La Religion
Editeur Albouraq Editions
Poids 0.35
EAN13 9782841619849
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :La réprobation de l'avarice et de l'amour de l'argent
Votre notation
La réprobation de l'avarice et de l'amour de l'argent